Le Tale Me Lab, un espace hybride en plein cœur de Paris

 C’est niché au fond d’une cour en plein cœur de Paris que l’équipe française de Tale Me a élu domicile.

À peine pousse-t-on la porte que se dresse devant nous le grand bureau derrière lequel Ophélie, Marie-Laure et Mélanie travaillent, les yeux rivés sur leurs écrans.

Au mur, près de l’entrée, un texte explicatif donne le ton : ici, tout se partage. Les vêtements, bien évidemment, mais l’espace aussi.

Et oui, Tale Me n’est pas la seule marque que ce grand espace abrite.

Crédit photo : Vincent Nageotte

 

Alors que le showroom occupe toute la partie droite de ce lieu, celle de gauche est réservée à d’autres initiatives de l’économie circulaire.

D’abord 1083, les jeans made in France. Nous vous en avions parlé dans un précédent billet, c'est chose faite ! Jusqu'à aujourd'hui, le Lab peut se vanter d’être le seul point de revente de la capitale. Homme, femme, jeans, chinos, coupe droite ou ajustée, les principaux modèles de la marque Romanaise y sont exposés et proposés à la vente ou à la location pour le modèle enfant. Nos nombreuses tailles vous permettront de trouver votre bonheur et de pouvoir repartir directement avec votre jean sous le bras. Le Lab étant un espace qui tend vers le zéro déchet, pensez à vous munir d'un sac ou vous repartirez littéralement avec votre jean sous le bras. 

 

Derrière le bar à jeans se cachent les équipes de Circul’R. Rassemblés autour de leur grande table de verre, ce sont Stéphanie, Pierre, Jules, Raphaël que l'on peut entendre fourmiller d'idées. C’est à l’initiative des deux derniers que s’est monté Circul’R, le premier réseau d’entreprises qui œuvre pour mettre en place des solutions durables pour le monde de demain.

Raphaël et Jules, les deux cofondateurs de Circul'R 

 

A côté d’eux, cachées par un rideau, s’agitent les équipes de Gaëlle Constantini dont la marque de prêt-à-porter éponyme promet à notre linge de maison une seconde vie.  C’est ici même que Gaëlle confectionne les prototypes de sa future collection qui seront ensuite envoyés en production dans ses ateliers d’insertions, en France. Ses vêtements durables sont destinés à accompagner les femmes tout au long de leur vie puisqu’ils sont ajustables du 36 au 42.

 

Gaëlle dans l'atelier de sa marque éponyme

 

Bien que leurs fondateurs ne soient pas présents, d’autres marques logent au Tale Me Lab. C’est le cas de Cozie, les cosmétiques zéro déchet, Rêves de Libellule la chambre bébé évolutive éco-responsable,  Apinapi et leurs couches lavables ou encore les gourdes Gobi (les fameuses gourdes de la Cop21) fabriquées en France et sans BPA .

Comme son alter égo belge le Tale Me Family, le Lab donne rendez-vous aux familles, abonnées ou non, pour de nombreux ateliers, mais aussi des conférences autour des thématiques de l’enfant ou encore du zéro déchet.

Crédit photo : Bubblemag

 

En somme, Le Tale Me Lab se veut être un écosystème à lui seul : celui des modes de consommation durables, de l’économie circulaire et des familles du futur.   

 Vous retrouverez très prochainement les portraits de chaque acteur du Tale Me Lab. Stay tuned !

Tale Me Lab - 10 rue de Paradis, 75010 Paris (fond de cour) 

 

 

 

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés